Film

September 16, 2016

Le Livre de la Jungle : mon avis

mowgli2016 semble être l’année où les vieux classiques sont revisités. Entre les suites les plus improbables et les nouvelles versions de ces histoires que nous connaissons si bien, le cinéma nous donne plus d’une excuse pour retomber en enfance. Après Crusoé, c’est le Livre de la Jungle qui bénéficie d’une « mise à jour ». Cette sortie très attendue a tout de même fait naitre le doute chez les fans du petit humain, car aucune des adaptations de cette référence Disney n’a jusque-là surpassé l’original. La bande de Mowgli mérite-t-elle le déplacement ? Il semble que le dessin animé ait de quoi impressionner.

Un choix scénaristique original

Ce remake du Livre de la Jungle promettait déjà d’éblouir les yeux lorsque les premières images furent dévoilées. Ambiance étouffante dans une jungle indienne aux airs impénétrables, des animaux en veux-tu en voilà… L’approche de Jon Favreau diffère largement d’un classique Disney. Dans ce film, point de petit homme fragile ! La version 2016 de Mowgli se targue d’une personnalité vive qui s’intègre parfaitement au film d’action dont il est le héros.Le film montre un jeune garçon agile qui se balance d’un arbre à l’autre, prenant des airs d’oisillon pour qui le parkour n’a aucun secret.

le-livre-de-roi-louis

Des capacités qui ne sont pas sans rappeler un Tarzan beaucoup plus âgé, et qui donne une réelle idée de l’éducation sauvage du petit humain. Mowgli n’est d’ailleurs pas le seul personnage à avoir été actualisé ! L’inoubliable King Louie prend ici un aspect plus effrayant, doublé d’un caractère qui pourrait traumatiser les plus jeunes. En tant que jeune adulte on aimerai aussi qu’une machine à sous en ligne sur ce thème fasse sont apparition dans un des innombrables casinos en ligne auxquels je joue tous les jours pluvieux.

Un film trop sombre pour les enfants ?

Toutes les adaptations du Livre de la Jungle nous avaient jusqu’à présent habitués à plonger dans un monde pétillant où même les querelles entre animaux se finissaient bien. Cette dernière revisite, pourtant, ne semble pas afficher les mêmes aspirations. Le film est résolument plus adulte, intégrant autant la violence que la vengeance. Retenons aussi que le meurtre est ici abordé dans toute sa laideur, sans détour.

Un choix qui rappelle l’histoire originale de Kipling, et qui offre une dimension plus authentique et plus sauvage à un récit maintes fois édulcoré. Dans cette version, l’enfer se retrouve dans le village humain où Mowgli doit se réfugier et les scènes les plus sombres se succèdent dans un faste mélange de légèreté et de tension. La combinaison fonctionne et continue d’enseigner des valeurs propres au roman original, leur rendant leur authenticité.

Jungle Book, The (2016)

Une prouesse de réalisation

Si le film se démarque par une approche plus fidèle au roman, il retient aussi l’attention par sa réalisation. En effet, le tournage du Livre de la Jungle 2016 s’est entièrement fait en studio et se double d’une 3D ahurissante qui a fait vivre toute la ménagerie. Le film se présente comme un savant mélange entre mise en scène et animation. On regrettera tout de même certains faux pas dans le casting vocal dont la version originale ne rend pas totalement hommage au caractère des personnages, sans pour autant être catastrophique.